Promotion pour Noël

Facebook lance un outil de suppression d'applications en masse à cause du scandale de la vie privée

Écrit par Yvonne Canet  Apr 24, 2018

Par la suite du scandale Cambridge Analytica, les utilisateurs se sont dirigés l’un après l’autre vers leurs paramètres de confidentialité sur Facebook, pour rompre leur connexion à des applications tierces, de façon à ce que les utilisateurs puissent les empêcher d’avoir accès à leurs données. Mais pour toutes les supprimer, cela prendrait une éternité, puisque vous devez les enlever un par un. Facebook a récemment publié une nouvelle façon de sélectionner autant d'applications que vous le souhaitez, puis de les supprimer en masse. La fonctionnalité a été déployée sur le mobile et sur l'ordinateur. D’ailleurs, Facebook offre également la possibilité de supprimer tous les messages que ces applications ont ajoutés à votre profil.

Facebook a confirmé le lancement de cet outil, par ses articles de blog Newsroom et Developer News publiées la semaine dernière, en disant : « Nous montrons déjà aux utilisateurs, avec quelles applications leurs comptes sont connectés et lesquelles ont déjà eu accès à leurs données. Au cours du mois à venir, nous rendrons la sélection et la suppression de ces applications plus faciles. ». Nous savons maintenant quelle solution est « plus simple ». Un porte-parole de Facebook nous a également dit : « Nous avons encore beaucoup à faire et partagerons plus quand nous le pourrons. ». L'interface mise à jour a d'abord été découverte par Matt Navarra, qui avait déjà appelé Facebook pour développer un outil de suppression en masse.

Facebook a arrêté d'offrir le bouton « Sélectionner tout », vous devez donc appuyer sur chaque application individuellement. Cela évite les cas où d'autres développeurs innocents et respectueux se voient tomber dans un malentendu, en effet les utilisateurs sont tellement paniqués en ce moment, qu'ils voudraient supprimer toutes les applications. Un développeur a déclaré avoir été submergé par les demandes d'utilisateurs voulant faire supprimer toutes les données acquises via Facebook et voulant faire ajouter d'autres options de connexion. D’ailleurs, il a été mentionné que le scandale de Cambridge Analytica « a vraiment nuit à la confiance des consommateurs pour toutes les applications ... même les bonnes ». Le développeur a donc décidé de changer ses Conditions de Services pour rassurer ses utilisateurs.

L'outil de suppression en masse pourrait rendre plus facile le contrôle des données et la protection des identités des utilisateurs, bien que Facebook ait beaucoup souffert cette atteinte à sa réputation. Il est stupéfiant combien d'applications sous-jacentes de Facebook, et combien de données nous avons offert à ces applications et sans trop d’hésitation en plus. Mais au moins, pour l’instant, il ne faut plus toute une journée pour supprimer toutes ces applications.